Tourisme durable, écotourisme, tourisme solidaire : comment s’y retrouver ?

Développée dans les années 90, la notion de « tourisme durable » se veut être autant un moteur pour l’économie des zones concernées qu’un élément ludique, tout en respectant les personnes et leur environnement. En France, plusieurs organisations proposent de découvrir ce tourisme qui, d’alternatif, est devenue une forme de plus en plus en vogue.

Pour l’Organisation Mondiale du Tourisme, « Le développement touristique durable satisfait les besoins actuels des touristes et des régions d’accueil tout en protégeant et en améliorant les perspectives pour l’avenir. Il est vu comme menant à la gestion de toutes les ressources de telle sorte que les besoins économiques, sociaux et esthétiques puissent être satisfaits tout en maintenant l’intégrité culturelle, les processus écologiques essentiels, la diversité biologique, et les systèmes vivants. ».

C’est à l’occasion du sommet de la terre de Rio, en 1992, que le tourisme devient pleinement et officiellement un outil de développement économique, durable et écologique. Mais être un touriste responsable, c’est aussi agir différemment quel que soit le lieu où l’on se trouve. C’est choisir des hébergements ou des campings éco-labellisés par exemple ou encore consommer des produits locaux pour aider le commerce autochtone et limiter les émissions de GES et les transports.

Lire la suite