Mode

Fashion Week : la mode peut-elle être éthique ?

Du 25 au 29 janvier 2015 a eu lieu la Fashion Week Haute-couture de Paris. Dans la continuité de la Fashion Week homme, cette rencontre parisienne a été l’occasion de faire le point sur les tendances de la création. Alors que les ONG montrent du doigt les pratiques d’une partie du prêt à porter, que ce soit dans leur gestion des ressources humaines ou pour leurs effets néfastes sur la nature, on peut se demander s’il existe, dans le cercle très sélectif de la haute-couture et de la création, une mode éthique. L’Atelier vous propose quelques pistes de réflexion et de mobilisations.

Lire la suite

Mode : s’habiller éthique et équitable…

S’habiller est un engagement envers la nature et l’homme.

Outre le problème du respect des droits des salariés dans les usines textiles, la mode équitable est aussi un défi environnemental en raison de l’utilisation de processus de fabrication, de matières et de teintures souvent toxiques pour l’être humain et nocifs pour l’environnement.

Alors c’est quoi s’habiller éthique ?

S’habiller éthique, c’est acheter des vêtements et des accessoires issus du commerce équitables, fabriqués à partir de textiles biologiques ou conçus à partir de vêtements recyclés. Ils sont fabriqués de manière plus écologiques, génèrent moins de déchets et sont plus respectueux des salariés.

Aujourd’hui, il est possible et facile de s’informer sur les conditions de production des produits achetés grâce à de nombreuses associations soucieuses d’une mode éthique et équitable valorisant l’artisanat et les cultures locales, de labels certifiant ces produits et de guides aidant la naissance du nouveau chic de demain éthique et équitable.

Le saviez-vous ?

Pour fabriquer les vêtements, l’industrie a opté pour la production intensive de coton monopolisant des kilomètres de champs avec un impact très important sur les ressources de notre planète. Quelques chiffres clés :

– Elle consomme 22% des pesticides mondiaux

– Elle est la 3ème culture en OGM (70% du coton américain provient de plants génétiquement modifiés)

– Elle est le 3e consommateur d’eau d’irrigation de la planète, après le riz et le blé

Deux principes simples à retenir pour se repérer en s’aidant des labels certifiés :

S’assurer de la transparence du processus de fabrication ( conditions de travail des salariés)

Acheter de préférences des vêtements en matières biologiques (coton bio, lin, chanvre,…) et animales.